voiturePeut-être as-tu remarqué que presque tous les pots de yaourt sont blancs et bleus ? Les voitures de sport qui roulent vraiment vite sont rouges ? Et les mariées qui ressemblent à de vraies mariées portent une belle robe blanche...
Un jour mon prince viendra, lalalal

Tu vas me dire : mais pourquoi font-ils tous la même chose ? Et si on rigolait et qu’on changeait un peu de couleur ?
Par exemple, on pourrait habiller notre mariée de noir. Pourquoi pas ? Sauf que tout le monde va penser que le mari est mort...
Et si tu veux bien essayer de manger un yaourt dont le pot est marron, je suis prête à parier que tu lui trouveras un méchant goût de terre pourrie.

Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ?
Et bien justement... c’est l’histoire des couleurs.
Je veux dire que cela fait tellement longtemps que chaque couleur est associée à un événement particulier ou à une habitude, qu’aujourd’hui, il suffit de voir cette couleur pour en faire toute une histoire.

Prenons le rouge pour commencer. Crois-tu que c’est un hasard si les feus rouges sont rouges, idem pour les panneaux qui signalent un danger ou une interdiction ? Et bien non ! C’est justement le rouge qui se voit le mieux et qui nous impressionne le plus. Mais pas uniquement pour nous freiner, bien au contraire c’est la couleur de la vitesse (notre fameuse voiture de course rouge, celle qui va plus vite que les autres), mais aussi de la vie, du plaisir, de la passion, la fête. Qui imaginerait des jouets pour enfant ou le père Noël en noir ???
Le rouge, c’est aussi le feu, la chaleur, signalée sur les robinets par un point rouge, mais, attention, à trop chauffer le rouge devient bouillant et là, il symbolise la colère, la violence, le sang.

Avant de perdre la tête, passons vite à autre chose.
Le jaune par exemple, symbole de lumière, de soleil, d’été, de miel, de jeunesse, d’audace (tu sais ceux qui osent tout faire), et d’entrain (c’est à dire avoir la pêche).
Le jaune, c’est également l’or, la couleur des empereurs de Chine et des rois de France qui l’utilisaient pour rappeler à tous que leur pouvoir était sacré, qu’ils l’avaient reçu des mains de Dieu (enfin, c’est ce qu’ils disaient !!!).
Mais le jaune, lorsqu’il n’est pas chaud comme le miel peut faire penser à des choses négatives comme la vanité (cela veut dire se la péter), la jalousie, ou la trahison. On dit aussi «rire jaune» lorsque quelqu’un est gêné ou contrarié.

Comme tu le constates, une même couleur peut symboliser des choses très différentes car elle a plusieurs histoires et plusieurs nuances (ce sont les différences comme entre le jaune du citron et celui de l’or).

Il y a aussi une couleur sans histoire, c’est le orange.
Il a fallu attendre l’arrivée des premières oranges en Europe, puis que tout le monde ou presque en ait vu au moins une (vers 1750) pour que ce nom désigne cette couleur. Avant on parlait de safran ou.... de rouge. C’est pour cela qu’Oscar, le poisson qui tourne en rond au fond de ton aquarium est un «poisson rouge» alors qu’à moins d’être daltonien, il est bien orange, non ?
À cause de son retard en histoire et parce qu’il est le résultat du mélange de 2 autres couleurs, le orange reprend parfois la symbolique du jaune joyeux et tonique ou bien du rouge qui rime avec passion et feu.
Quant au roux, il était un peu mal vu car certains prétendent qu’il ramène l’homme à son côté animal, le transforme en garnement plus sensible à ses envies de plaisir qu’à sa bonne éducation !!! Comme certaines sorcières par exemple.

Une autre couleur était mal vue au Moyen Age, c’est le vert. Surtout s’il est teinté de jaune comme les yeux des dragons ou des serpents qui évoquent le diable, les eaux mortes, le jus poisseux des pustules de crapaud. Beurk !
Certaines personnes pensent encore que cela porte malheur de s’habiller en vert. Mais toi ? Tu ne crois pas à ces bêtises tout de même ?
Tant mieux car le vert représente la nature. Et oui, de quelle couleur est-elle au printemps ? Gagné ! Le vert est donc synonyme de renaissance comme les bourgeons sur les arbres, d’espoir et de santé.
D’ailleurs au Moyen Age, les médecins portaient une toge (c’est une tunique) verte. Aujourd’hui, la croix verte signale encore les pharmacies.
Cette couleur évoque aussi un autre symbole, celui du destin, du hasard, avoir de la chance ou la poisse. C’est pour cette raison que les tapis de jeux sont verts comme au billard, aux cartes et bien sur l’herbe des stades de foot. Bon, de toute façon on  ne va pas repeindre chaque brin d’herbe pour changer sa couleur.

Quoi que, en bleu, pourquoi pas ?
Non, le bleu fait penser au ciel ou à l’océan, à des choses immenses, des espaces calmes, sereins, aux rêves, à la paix.
As-tu déjà entendu parler des casques bleus ? Ce sont les soldats chargés de faire respecter la paix entre deux peuples qui préféreraient se taper dessus.
C’est aussi la couleur des dieux, de l’immortalité, et ce, depuis au moins l’Antiquité. Et c’est Marie, la mère de Jésus, qui nous le rappelle dans son long manteau bleu ciel.
Un autre symbole du bleu que tu dois connaître, c’est le froid (toujours nos robinets, rouge pour le chaud, bleu pour le froid). Et comme il est de la couleur de l’eau, le bleu inspire aussi la propreté, celle du corps bien sûr, mais aussi celle de l’esprit avec la vérité, la fidélité et la justice. Tiens, rappelle-moi de quelle couleur est le costume de super man ?

Et les méchants, de quelle couleur sont les méchants ?
Encore gagné, ils sont noirs, la couleur du mal, des ténèbres, de l’ignorance, de la mort, du deuil. Mais attention, le noir ce n’est pas seulement le mal car après la nuit vient le jour. Avec le noir, il y a aussi l’idée qu’on peut le traverser pour atteindre la lumière, le bien et renaître en mieux.
D’ailleurs pour nous indiquer le bon chemin, les personnes qui représentent l’autorité sont revêtues d’un uniforme noir, comme les prêtres, les policiers, les juges, les avocats.
Mais il n’y a pas qu’eux. Le noir est toujours à la mode, il est élégant comme un smoking un soir de gala, avec un brin de mystère et de sérieux, et parait plus riche que la plupart des autres couleurs. Alors, si tu veux avoir la classe, la simplicité du noir te mettra toujours en valeur. Sauf, bien sûr, si tu es la mariée !

Pour le mariage, les communions, et autres cérémonies, c’est le blanc, la lumière de dieu qui habillait les druides (si tu ne sais pas ce qu’est un druide, je te conseille vivement la lecture d’Astérix), et aussi la pureté des anges, des colombes, des enfants. Bref, les premiers de la classe !
Par contre, attention au plus blanc que blanc car tu deviendrais livide, malade, ou même un cadavre que l’on enveloppe d’un linceul blanc.
Comme tu l’as compris, le blanc évoque aussi la mort, c’est même son symbole le plus fort dans certaines régions du monde.

Et oui, nous n’avons pas tous la même histoire et donc, en fonction du pays où tu vis, la symbolique des couleurs sera très différente. Reprenons notre mariée. Pour toi, il est à présent évident qu’elle doit porter une robe blanche, signe de pureté et surtout pas du noir qui représente la mort. Et bien, en Inde ou en Chine, où le blanc est la couleur du deuil, on pensera que notre mariée a de nouveau perdu son mari !
Décidément, elle a tout intérêt à choisir une autre couleur si elle veut garder son Jules. Du vert ? Du Jaune ? Du rouge ? A toi de choisir à présent que tu connais mieux le langage des couleurs. Tu peux aussi décider de t’en moquer et habiller ta mariée de la couleur qui te plaît le plus.